Les défis de la médecine de demain

Les nouvelles technologies sont de plus en plus utilisées dans le domaine de la santé humaine et de la médecine. Elles soutiennent les soins et servent également de plus en plus à l’aide au diagnostic. Du point de vue de beaucoup de spécialistes, les progrès des nouvelles technologies en général et de l’intelligence artificielle en particulier permettront aux machines de poser des diagnostics plus précis et plus sûrs que celui du médecin spécialiste par exemple. Face à ce constat et considérant que les patients auront toujours besoin d’un suivi humain, l’Université de Fribourg est certaine que les médecins de familles auront un rôle primordial à jouer. Mais quel rôle ? De quelles compétences auront-t-ils besoin ?

Dans le contexte de la création du nouveau Master en médecine de famille à l’Université de Fribourg souhaite créer un groupe de recherche interdisciplinaire chargé d’étudier ces questions. Car si la technologie est susceptible de poser un diagnostic plus précis qu’un médecin spécialiste, rien ne pourra remplacer le médecin chargé de faire le lien entre la pose du diagnostic et le patient. Et si les innovations technologiques permettront certainement d’améliorer les soins, rien ne pourra remplacer l’accompagnement du patient dans le suivi des soins. Anticiper ces questions revient à revaloriser aussi la médecine de famille, ainsi qu'à anticiper et accompagner les changements de paradigme qui vont s’opérer dans ce domaine.